Tu t’en sens capable ?

Une question un peu vexante, un peu nulle en fait. Qui est capable d’éduquer un enfant mieux que son parent ? Combien de fois j’ai lu ces gens dire « de toutes façons les gosses mal éduqués, c’est pas la faute des maitres.se.s, ce sont les parents. » C’est bien qu’à un moment donné, NOUS sommes responsables. NOUS seuls montrons le chemin à nos petits.
Alors, capable de quoi ? Apprendre les mathématiques ? Les langues ? La grammaire et la conjugaison ? L’histoire et la géographie ? Ne suis-je pas moi même assez instruite pour leur apporter les bases du sacro-saint socle commun, sur lequel sera basé nos contrôles annuels par les inspecteurs.rices académiques ?

Evidemment que oui .

JE SUIS CAPABLE. La confiance en soi, c’est juste primordial quand tu te décides à donner l’instruction à tes enfants. Parce qu’à ce genre de question, j’ai cherché la meilleure réponse, et j’avoue c’est assez dur de ne pas passer pour une prétentieuse ni dénigrer les enseignants qui ont fait Xannées d’études pour atteindre leur poste.

J’aurais pu répondre :
– Je suis diplômée d’un baccalauréat littéraire (option arts). Ça inclus que j’ai mon brevet des collèges, que je suis donc passée de ma maternelle à la terminale et que j’ai assimilé le socle commun. Merci bien.
– J’ai fais des études de communication, d’arts plastiques, de photographie, de graphisme.
– J’ai travaillé dans la restauration, la communication, la publicité, la vente, le milieu hospitalier, la téléphonie, le tourisme, et enfin j’ai été patronne de ma propre micro-entreprise de photographie.
– J’ai lu une quarantaine d’ouvrages abordant l’éducation, la parentalité, la bienveillance, les neurosciences affectives et cognitives, les apprentissages informels, formels, autonomes, la permaculture, l’écologie, le véganisme, le féminisme, et d’autres encore.
– J’ai fais une formation Montessori 0/3 ans et 3/6 ans auprès d’un organisme reconnu.

Mais non. Je n’étale plus mon « CV » de maman quand on me pose la question de vive voix.
Parce que j’arrive pas à me dire que je vais remplir mes enfants de mon savoir.

En fait, la réalité c’est que ce sont EUX, QUI SONT CAPABLES.

Comme moi, ils trouveront leurs réponses. Ils chercheront, fouilleront, décortiquerons les méandres de leurs interrogations. Ma formation m’a simplement servit à savoir bien parler et écrire (j’entends par là de manière « littéraire »). Il m’a apporté du savoir simple, mais c’est la vie qui m’a apporté l’expérience. Travailler, c’est ça qui m’a forgé. Je veux donc leur apporter cette soif de faire ses preuves, cette soif de faire son trou et de s’y sentir bien.
Comment j’arrive à stopper 8 années de micro-entreprise en photographie alors que tout roule pour moi, que je n’ai presque pas besoin de chercher de clients tellement le bouche à oreilles à pris le relais, comment j’arrive à ne pas regretter toutes ces années ?
Parce que je me sens accomplie. Sereine. J’ai fais ce trou et je m’y suis sentie bien. J’ai réussi. Aussi, je sais que j’arriverais à réussir ailleurs quand l’occasion se présentera. Cette confiance en soi, c’est surtout ça que je veux leur transmettre.

Pour l’heure, c’est à mes fils, de creuser leurs nids. A mes fils, de prendre tout ce qu’ils veulent de la vie. ILS SONT CAPABLES.

CAP de porter ses enfants vers la confiance en soi ? CAP de les élever ?
EVIDEMMENT.

Ce blog n’aura pas pour but de convertir quiconque à l’instruction libre. Ni de vous donner les modalités de ce changement de cap. D’autres blogs le font très bien, et j’ai même tendance à dire, que plus les sources sont nombreuses, plus l’information aura tendance à être réelle ou du moins réaliste. Un jour je ferai surement un article sur les blogs et comptes instagram qui m’inspirent. Mais ce sera bien plus par soucis d’archive personnelle que pour vous faciliter le travail. Faut se l’avouer, le parent unschooler a souvent le temps de bloguer, donc il existe des milliers de sites dans la même lignée que celui que je vais alimenter. Alors fouillez braves gens si vous souhaitez vous lancer. Moi ici, je vais surtout papoter. Raconter nos petites histoires et les apprentissages de mes loulous.
Si ce partage vous sert, tant mieux. A moi, il va me servir à me souvenir, il va également me servir de support pour Mme ou M. L’inspecteur.rice académique, pour montrer que oui, mes enfants font pleiiiiiiin de choses pour leur épanouissement intellectuel et physique.

Photographies de l’article – © Alexandra Noyalet 2019

2 réflexions sur “Tu t’en sens capable ?

  1. Loïs dit :

    Génial ! Je suis juste trop ravie que vous vous lanciez dans l’IEF. J’ai hâte de lire la suite de tes articles ! Je voulais écrire un article sur les raisons qui nous ont fait choisir l’IEF mais il est toujours en brouillon … parce que je passe plus de temps à chercher/lire sur le sujet 😅 mais j’aimerais bien reprendre le blogging sur ce thème car comme tu dis, plus il y a de sources, plus on peut avoir une vue d’ensemble réaliste.
    À très bientôt Romy 🙂

    J'aime

    • Mavertho dit :

      Hey ! Merci de ton commentaire ! Moi aussi j’ai beaucoup d’articles en brouillon, et je compte pas les publier tant que je ne les sens pas « aboutis », ça fait partie aussi de notre rôle de parent-instructeur, de prendre le temps de rédiger, prendre le temps d’archiver les choses. 🙂 Alors faisons les choses bien !

      Si tu veux il y a déjà un autre article, que je présenterai plus tard sur mon Insta, mais dont les plus curieux.ses peuvent déjà prendre connaissance !
      A très bientôt !

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s